Les principes fondamentaux du Poker

Bien des joueurs (même parmi ceux qui jouent depuis des années) en viennent à oublier les principes essentiels permettant de gagner au poker. Faisons donc un rappel de ce que vous ne devez pas perdre de vue en commençant une partie au casino de bourbon lancy.

Le seul but du poker est de gagner de l’argent. Ceci est très important, à moins que vous ne jouiez des bouts d’allumettes avec votre tante ou votre grand-mère ! Le décompte final est sans appel : il y a les gagnants et les perdants, vous faîtes partie des premiers ou des seconds. Facile à dire, plus difficile à mettre en oeuvre. En vous asseyant à la table, ne pensez pas à combien vous allez perdre. Mettez-vous en tête que gagner est l’unique objectif de ce jeu. Il existe beaucoup de passe-temps ou de moyens de s’amuser; mais le poker n’en fait pas partie. Ou alors attendez-vous à perdre gros avec ce genre d’idées.

Pour ceux, qui sont sérieux, qui veulent se lancer, mais qui ne sont pas sûrs de leur compétences en terme de jeux, alors je vous recommande de vous faire la main en mode gratuit. Des sites comme le Casino Tropezia Palace vous proposent de jouer en gratuit avant de vous lancer avec du vrai argent.

Restez attentif en permanence

Dans les films, on voit les joueurs boire de l’alcool ou regardez les filles; mais ce ne sont que des films…En ligne, vous serez tenter d’écrire vos e-mails ou d’écouter de la musique. N’en faîtes rien ! Vous avez besoin de toute votre capacité de réflexion. Si vous êtes fatigué, tendu, malade, allez prendre un livre et faîtes-vous une bonne soupe, mais ne jouez pas au poker ces jours là…

Ne jouez que sur les tables où vous êtes en mesure de le faire

Que ce soit financièrement ou émotionnellement. Certains joueurs ont un très gros budget poker, mais sont incapables de soutenir la tension occasionné par le jeu.

Ils commencent à avoir des palpitations, perdent les pédales, ne savent plus ce qu’ils font. Si vous ressentez cela, jouez sur des limites inférieures, celles qui vous permettent de rester serein. Chacun doit trouver sa limite, quelque soit la somme d’argent dont il dispose.

A l’inverse, certains joueurs tiennent le choc émotionnel mais n’ont pas le budget suffisant pour « encaisser » certaines pertes. Après s’être fait shooté d’une partie, il leur faut des semaines pour revenir jouer car ils ont perdu leur chemise. Ne rentrez jamais dans une grosse partie (du type 15$-30$) en vous disant qu’avec de la chance vous pouvez gagner gros en quelques minutes. Le vrai joueur de poker ne compte pas sur la chance ! N’oubliez pas aussi…que les joueurs que vous avez en face de vous…sont des humains, et non pas des machines à sous !

Ayez un capital suffisant et adapté à la partie où vous entrez.

C’est le corollaire du principe précédent. La plupart des sites impliquent un minimum de 50$ pour ouvrir un compte. Cette somme est suffisante pour jouer en 0,5$-1$, mais en aucun cas sur des limites supérieures.

En 1$-2$ si les bonnes cartes n’apparaissent pas durant plus d’une demi-heure vous perdez votre bank-roll sans espoir de vous refaire; pire encore, vous vous retrouvez all-in avec le jeu max, mais vous ne ramassez qu’une petite partie du pot. En fait c’est plutôt 100$ qu’il vous aurait fallu…Bien sûr, avec de la chance on peut gagner gros avec 5$ en poche, mais si vous comptez que là-dessus, vous ferez un piètre joueur de poker.

Sachez quand vient le moment de quitter la table.

Avec la fatigue, la tension nerveuse, et l’écran qui peut abrutir si vous jouez en ligne, on en vient à perdre peu à peu sa capacité de jugement. On est tenté de se lancer dans des coups hasardeux. Parfois, on perd, bien qu’on ait joué excellemment avant; simplement les cartes ne sont pas venues. Acceptez-le mais n’essayez pas de passer à une prétendue ‘vitesse supérieure’ pour vous refaire.

Continuez à pratiquer votre meilleur poker, les bonnes cartes finiront pas atterrir dans vos mains. Si vous ne vous en sentez pas capable sur le moment, quittez la table et revenez plus tard. De même après des gains importants, il faut décider à un moment de partir. A cet instant, vous vous sentez fort, le meilleur joueur du monde, eh bien partez car ce sentiment de confiance en soi est essentiel pour gagner à long terme au poker.

Si à l’inverse cela vous arrive régulièrement de ne quitter la table qu’après avoir tout perdu, sachez que certaines personnes en tirent une jouissance particulière doublée d’une énorme frustration : ce sont les joueurs maladifs (Joueurs compulsifs). Si vous avez ce sentiment, consultez une association spécialisée qui pourra vous renseigner.

Ne surestimez pas votre résultat du jour.

Vous devez voir chaque séance de poker que vous faîtes comme l’élément d’un tout, quelque chose qui s’inscrit dans une longue durée, une partie qui dure toute la vie.

Peu importe de gagner 250$ aujourd’hui si vous en avez perdu 700 la semaine dernière; au total vous êtes à -450$. Il faut que vous teniez le décompte de vos gains et de vos pertes. Lorsqu’on découvre ce jeu, on peut s’emballer avec les premiers gains, ou se sentir nul lorsqu’on perd. C’est une erreur, dans un cas comme dans l’autre : essayez d’avoir une vision globale…et du recul.

Comments are closed.