Mm9sfHt

[MAJ] Pokemon: Hoenn confirmed

En ce début de pont internet s’emballe encore une fois à cause de Pokemon,  après de longues rumeurs Hoenn est enfin confirmé. La 3ème génération de Pokemon va avoir ses remakes baptisés Rubis Oméga et Saphir Alpha agrémentés de Groudon et Kyogre un poil modifiés (et non en shiny puisque les versions brillantes sont dorée et rose). Et ces versions sortiront en Novembre 2014 dans le monde entier (c’est désormais acquis).

Pokemon-omega-rubis-alpha-saphir

D’ordinaire personne ne s’emballe lors d’annonces de remakes, au contraire ceux-ci sont mal perçus et synonyme de pompe à fric. Cependant ces semaines pré-E3 sont désespérément vides de news, les gamers ayant juste le conte sur l’Enfant de Lumière à se mettre sous la dent. Et même dans ce cas l’annonce d’un remake de Zelda Ocarina of Time, Wind Waker ou d’un énième portage de Final Fantasy ne fait pas autant de bruit. Mais Pokemon est trans-générationnel, chaque épisode canonique de Pokemon correspond à une tranche d’âge et a bercé la jeunesse de nombreux enfants.

Rouge/Bleu s’adresse aux jeunes de 90, Or/Argent à ceux de 95 et Rubis/Saphir plutôt aux enfants nés aux alentours de 2000. Et les remakes interviennent donc 10 ans après les originaux alors que les jeunes, désormais ados voir adultes ne subissent plus les moqueries de leurs camarades car « ils jouent à Pokemon ».

tumblr_lt6gde5TWT1qc2eojo1_500

Si Pokemon  traversé les âges, Pokemon ne s’adresse pas à tous les âges. On remarque un creux correspondant aux années collège/lycée. En primaire tous les enfants jouent à Pokemon, s’échangent des cartes et veulent des peluches mais l’entrée dans l’adolescent marque la fin de ses « jeux pour bébés », le cinquième ne jouant pas au dernier Call of Duty ou FIFA est désormais renié. C’est l’âge où il est important d’être grand avant l’heure. Et cela ne va pas en s’améliorant avec la troisième et la seconde, ère des premières relations amoureuses. Le jeu vidéo n’a plus vraiment sa place, remplacé par les capotes et les bouteilles de vodka-pomme.
Étonnamment cet amour pour les jeux de notre enfance revient avant l’âge adulte, les sacs de terminale se voient garni de DS et autres 3DS. Le paraître importe plus vraiment. C’est forcément à ce moment-là que les jeunes se remettent à Pokemon.

Forcément la stratégie de Nintendo incorpore ce facteur nostalgie et sait en jouer. Si la stratégie marketing à propos de ses consoles est mauvaise, Nintendo sait vendre ses jeux. Alors que les chiffres du premier semestre tombent, montrant une situation financière peu glorieuse, alimentant ainsi le « Nintendo va mourir game» , celui-ci confirme Hoenn avec un trailer mystérieux .

Il parle en effet de nouvelle aventure, de nouveau monde, se pourrait-il que Rubis Omega et Saphir Alpha incorpore l’exploration d’une nouvelle région comme Or et Argent ? Ou même, on peut rêver, un monde gigantesque composé de toutes les régions de Pokemon. Ou tout simplement un nouveau scénario (certains pensent à l’exploration du Monde des Rêves).

Cette annonce intervient pile poil au moment où je recherche les opus GBA et aussi à la mort des cartouches, que du bonheur donc !

 

[MAJ] Lors du dernier GetTV, une courte vidéo in-game fut diffusée, enfin c’est plus une cinématique montrant les deux légendaires. Confirmant ainsi que les formes présentes sur les jaquettes sont les Mega-évolutions de Godzilla… pardon ! de Groudon, dieu de la terre et du feu et de Kyogre, dieu de l’eau et des océans.

Sur ce je vous laisse, je pars attraper un Sulfura shiny !

L’Oculus Rift, avenir gamer ou social?

L’info date certes un peu mais je souhaitais revenir sur le rachat d’Oculus VR par le géant Facebook. Premier Kickstarter à 2 Million de dollars, repéré par Jon Carmarck, over-hypé par l’industrie et les joueurs, racheté par Facebook 2 Milliard puis détesté par les joueurs. On peut le dire le parcours de la société Oculus VR est aussi chaotique que fantastique mais montre néanmoins qu’il est encore possible de changer le monde en partant de son garage. C’est ce qu’à fait Palmer Luckey, un ricain plus jeune que moi mais bien plus geek, à 16 ans il disséquait déjà tout plein de joujous technologiques avant d’acheter des vieilles machines de réalité augmenté coûtant des millions à la base.

 

Mais bon les ¾ de ses machines qu’on pouvait trouver au Futuroscope ont connu un succès comparable au Virtual Boy. L’idée était là mais la mise en application est bien plus laborieuse. Entre lags et mal de crane, la réalité augmenté existe depuis 20 ans sans vraiment attirer les foules.

 

La RA porteuse d’avenir!

lesanimauxdufutur_002Pourtant en 2013, les casques de réalité augmenté et en particulier l’Oculus Rift, ont eu  le vent en poupe car très prometteurs et fonctionnels sans pour autant coûter un bras. J’ai testé un casque de Sony, un peu lourd mais vraiment intéressant. Les écrans sont en haute définition et l’immersion est totale.  Avec l’OR on rajoute les mouvements de tête et là le virtuel devient réel puisqu’on ne voit plus le monde extérieur on est plongé dans son jeu ou son univers. Il suffit de voir les nombreuses vidéos de rollercoaster pour se rendre compte de la chose. Cependant cela peut s’avérer dangereux.

 

En effet là où les Google Glass amènent le virtuel dans le réel, les casques de réalité virtuelle amènent le réel dans le virtuel ou plutôt enferment l’utilisateur dans son monde virtuel. Chose que l’on peut voir dans certains films de science fiction comme Ultimate Game ou encore le célèbre anime Sword Art Online.
Forcément quand on regarde ses exemples on se rend compte que ces casques s’avèrent dangereux pour la sociabilisation des individus, ceux-ci s’enferment dans leur monde au détriment du vrai monde. Cela risque de relancer le fameux débat sur la dépendance aux jeux vidéos. On peut imaginer des jeunes pourtant côte à côte qui se côtoient uniquement dans le jeu.

 

Donc oui cela me fait peur mais en même temps cela m’excite énormément. Car c’est le futur de jeu vidéo et dans une certaine mesure du divertissement, j’imagine toujours le porno en RA, niveau immersion ça doit être top, ou encore le film ou le jeu d’horreur la tête enfermé dans ton casque.

 Vers le social connecté et intrusif.

white-guy-oculus-rift

Sauf que voilà le rachat de la boite par Facebook va donner lieu à toutes les dérives et on va devenir captif de l’écosystème Facebook, un écosystème que de plus en plus de monde cherche à fuir avant de lui appartenir totalement. A cause de nos erreurs et notre habitude à confier notre vie au réseau, celui-ci nous connait mieux que nous même, mémoire des dates, des lieues et des erreurs. Et en ce sens je préfère twitter, bien que le contenu sur moi y soit plus dense, cette quantité et ce relatif anonymat me protège.

 

Je vois bien Facebook récupérer via le casque notre état de santé, de fatigue et ainsi le faire savoir à nos amis (c’est d’ailleurs ce qui va se passer avec WhatsApp, FB gardera en mémoire tous nos messages).  Imaginez le post suivant « Donwar a joué 3h à Life Simulator, aidez le à se reposer ! » le 28/04/16 à 17h23 , fatigue 80%, tension 20.
Sans compter le nombre de messages qui peuvent poper dans le casque, déjà que la pub et les popups dans les jeux commencent à me saouler alors dans mon monde virtuel j’en pourrais plus.

Car j’ai plus peur de la sur-exploitation de la publicité in-game que de la surveillance de ma vie privé, on est en quelque sorte obligé d’être surveillé lorsqu’on utilise internet et le high-tech, Google, Apple et Facebook sont notre quotidien, ils ont beaux dire le contraire, ils stockent tout de même un paquet d’info sur nous. Etre sur ces réseaux c’est accepter cette réalité. Rien nous y pousse à part la pression sociale.

Autant je trouve ça pratique sur Steam ou les jeux Blizzard de savoir si un de mes amis est en train de jouer pour le rejoindre, autant lors d’une immersion dans un jeu de réalité virtuelle, une telle information risque de totalement me sortir de mon monde.

 

Facebook, mal nécessaire à l’Oculus Rift?

oculus-rift-facebook

 

Mais trêve de théorie du complot, que va apporter ses 2 milliards à  OculusVR? Tout d’abord une publicité monstrueuse pour la réalité virtuelle comme Palmer le signale dans son post, une preuve que maintenant « ça marche » et cela leur permettra de développer des versions plus poussés de leur produit et cela plus rapidement. Car on voit déjà que quelques sociétés comme Sony les ont déjà rattrapés. Sauf que l’Oculus Rift ira plus loin, écrans Retina full-HD, meilleure fluidité et surtout une détection de mouvements et une gyroscopie approfondi. C’est cela qui fera la différence, favorisant grandement l’immersion. Le nouveau jeu tiré de EVE Online, Valkyrie, fait déjà très fort à ce niveau et surprend les journalistes. A tel point que c’est 60000 dev kit qui furent commandé courant 2013, la plupart du temps juste pour tester. Le prix ? 200€ environ pour un prix public de moins de 400€ pour les prochaines versions grand public. Soit le prix de la new-gen pour un truc plus révolutionnaire.
Fred du Grenier le disait fort justement, « La next-gen me fait pas rêver depuis que j’ai vu ça » C’est sur la PS4 et Xbox One sont juste des PC avec un OS propriétaire. Et même si c’est visuellement beau, le moindre PC au même prix affiche mieux et ce en 1080p.

 

Seul défaut actuellement de ses casques de réalité virtuelle, c’est sa dépendance à une machine annexe comme un PC ou une PS4, augmentant considérablement le coût d’accès à la technologie. c‘est en effet ces machines qui font tourner le jeu, la casque ne servant que d’interface. Néanmoins cela représente l’avantage de pouvoir faire tourner n’importe quel jeu.  On voit déjà apparaitre des mods pour une pléthore de titre et je peux vous dire que l’expérience de Battlefield à l’Oculus doit être folle.

 

 Un avenir beaucoup trop social!

 Markus-Persson-n-adaptera-pas-minecraft-sur-oculus-rift

Sauf que ce rachat par Facebook risque bien de tuer le jeu vidéo sur l’Oculus Rift car nombre de développeurs indépendants ont retiré leur volonté de produire sur cette machine. C’est notamment le cas de Notch qui ne souhaite pas être associé à la firme. Ce qui peut paraitre normal étant donné qu’il s’est battu pour son indépendance. Certes un mod Minecraft existe mais l’officiel ne verra jamais le jour. Je comprends ses développeurs, ils ne veulent pas que leurs jeux soit pourris par les interactions « sociales », les micro-paiements et autres merdes qui me sortent par les yeux.

 

Pourtant Notch n’est pas contre la réalité virtuelle, comme il le dit sur son blog il y croit au contraire très fortement. Il parle de son engouement pour le projet, de sa visite chez Oculus VR et de sa discussion avec l’équipe qui cherchaient à avoir Minecraft sur Oculus Rift. Avec un tel allié, le projet aurait encore plus décollé auprès des indépendants.
Mais voilà Facebook n’est pas une entreprise de techos, de jeux vidéo, elle est là juste pour faire grossir son nombre d’utilisateurs! Notch veut faire des jeux, veut travailler avec des gens voulant faire des jeux et non des applications sociales.

 

« Facebook is not a company of grass-roots tech enthusiasts. Facebook is not a game tech company. Facebook has a history of caring about building user numbers, and nothing but building user numbers. »

 

Ceci est déjà en marche puisque Sheryl Sandberg, numéro 2 de Facebook a conclu son interview avec Les Echos par

« Nous voulons en faire une vraie plate-forme de communication et créer de nouvelles expériences sociales. »

Voulant bien dire que le social va désormais investir notre espace de jeu, et social veut aussi dire publicité et autre statut très déplaisant qui n’ont rien à faire dans une partie de jeu.

 

 De son coté Mark Zuckerberg ne veut pas abandonner le jeu, il a acquéri une technologie extrêmement prometteuse qui le fait rêver. Cependant derrière cette façade de joueur se cache un aspect social poussé misant sur la communication. Je pense que l’Oculus Rift servira de base pour un futur appareil pouvant concurrencer les Google Glass, le plus grand danger pour Facebook.

 

  »Oculus’s mission is to enable you to experience the impossible »

 

J’ai donc du mal à comprendre pourquoi Jon Carmack, le créateur de Doom, père du FPS moderne, dégouté par les grosses sociétés est accepté ce rachat. C’est grâce à lui que Oculus VR est aussi connu et est en passe de révolutionner le jeu vidéo.

 

Cependant pour ceux cherchant à utiliser ses casques que pour regarder un film, il existe depuis quelques années des lunettes le permettant, on est alors couper du monde extérieur, bon c’est un peu cher et l’autonomie n’est pas fameuse mais ça peut être intéressant.

 Carmack-Facebook-Understands-Oculus-Rift-Vision

 

Pour ma part je réfléchi de plus en plus à commander le Kit Dev 2 avec son OLED 1080p. D’un pour pouvoir tester en profondeur des jeux dédiés et de deux pour me pencher sur le développement sur une telle technologie car cela peut s’avérer essentiel pour mon futur professionnel. Ca fait classe sur le CV pour un cout plutôt minime. La tout allié au Kinect 2 que je possède et j’ai deux des technologies les plus prometteuses de cette décennie.

Interview David Neichel

Vision d’Activision par David Neichel

Et non je ne parlerais pas de Moïse fendant les weshs à coups de béquille. Ni de l’irresponsabilité de certaines personnes ou le comportement des vigiles ou des personnes accrédités. Certes ceux avec de jolis badges ont fait choux gras et se sont empiffrés de bracelets collectors mais les 500 courageux ayant attendus une dizaine d’heures par 6°C sont tous des One of 500 qui recevront dans quelques jours une édition collector de Call of Duty Ghost à 200 balles.

Je suis plutôt ici pour vous parler de David Neichel, président du SELL et directeur d’Activision France. On pensera ce que l’on veut de lui mais après l’avoir rencontré je peux dire que cet homme est sérieux et sympathique.

IMG_3998

C’est grâce à StudioBB que j’ai pu préparer l’interview que je vous diffuserais surement Lundi. Ceux-ci me contactent pour écrire les questions à lui posé ! Bon on a bien galérer pour trouver de bonnes tournures de phrases mais Lucas à, au final, improvisé car nous avons choisi d’interviewer le Président et organisateur de la Paris Games Week… cependant en off nous avons discuté Activision et je vais essayer de vous retranscrire ce qu’il a dit.

Il n’a pas voulu faire de commentaires sur les débordements de la nuit, je sais que le communiqué de presse est bien loin de la vérité mais mettez-vous à ma place : Interviewer le directeur d’un acteur majeur du paysage vidéoludique, on est bien lui d’un youtubeur.

Mais sa vision de Activision/Blizzard (il tient à ce lien) est étonnamment proche de la mienne.
Lucas a demandé si la licence Call of Duty n’enfermait pas Activision dans une cage-dorée omettant ainsi ses autres licences prometteuses que sont Skylanders et Destiny !

Et en fait c’est voulu, on plutôt Activision n’a aucun intérêt à associer leur nom à Skylanders, les petites figurines se vendent bien auprès d’un public enfantin et les parents ignorent que l’éditeur fait aussi l’un des jeux les plus violents du marché. De ce côté-là c’est bien vu et j’aurais fait pareil.

[pullquote align="left|center|right" textalign="left|center|right" width="30%"]Activision ce n’est pas que Call of Duty[/pullquote]Il nous a ensuite dit que Activision ce n’était pas que Call of Duty mais aussi des licences innovantes à venir ou en développement. Ça fait trois ans que Destiny est en chantier, l’éditeur mise beaucoup dessus, Bungie a beaucoup travaillé dessus pour en faire une licence forte.

IMG_4013

Ensuite on a parlé de Call of bien évidemment et surtout de son manque d’innovations et de prises de risques. David a dit que les nouveautés arrivent petit à petit, à chaque épisode il y a de nouveaux éléments comme le mode Zombie (remplacé par le mode Invasion) mais aussi un bon dans le temps avec la guerre moderne. C’est compliqué d’amener beaucoup de nouveautés quand la fanbase est forte car on risque de la perdre (en acquiesçant ses propos je lui ai cité Assassin’s Creed qui décevait les fans de la première heure). Ainsi les développeurs avancent pas à pas. Et puis n’oublions pas qu’il y a trois studios (Infinity Ward, Treyarch et Sledgehammer Games) et que les jeux sont un peu différents.

[pullquote align="right" textalign="left" width="30%"]La série s’essaie à l-e-sport console[/pullquote]Concernant l’e-sport depuis deux épisodes la série s’y essaie, je lui ai dit que le jeu était encore mal équilibré et il en est conscient c’est pour cela que de subtiles changements sont à prévoir dans ce Ghosts. C’est pour cela que le jeu est moche (oui je lui ai fait la remarque, le jeu était sur Xbox One, on aurait dit Duke Nukem Forever), il a juste dit qu’il y avait des priorités plus importantes.

De mon point de vue Activision a les moyens de faire un beau jeu, le Quake Engine de 99 accuse ses années et même dopé aux hormones il fait pitié face au Frostbite 3 et ses jeux de lumière de fou furieux. J’ignore si Ghost peut devenir un jeu e-sport, BO2 était pas mal mais il est tout de même difficile de faire la différence entre un bon et un mauvais joueur, d’autant que la communauté est infect (sauf sur PC).

IMG_4004

[pullquote align="left" textalign="right" width="30%"]Avec Blizzard et Starcraft 2, Activision n’oublie pas l’e-sport[/pullquote]

Après CoD est un jeu e-sport console et non PC, il accompagne FIFA  et ne cherche pas à concurrencer Battlefield ou Counter-Strike, ténors de l’e-sport FPS PC. Il a dit qu’avec Blizzard et Starcraft 2, Activision n’oublie pas l’e-sport cependant c’est un domaine exigeant.

C’est en substance ce que David Niechel nous a dit, n’ayant pas d’enregistrement je me suis raccroché à mes souvenirs. Clairement ceci n’était pas un discours de commercial mais d’acteur du marché. J’ignore si Call of Duty changera ou si Destiny sera un bon jeu mais je suis curieux de voir les projets trainant les cartons.
Actifric restera Actifric mais sur certains points il n’a pas tort !

minia VLog 2DS

Nintendo présente sa 2DS, ne rigolons pas!

nintendo-2DS

A une époque Nintendo annoncait ses consoles en grande pompe dans une salle pleine à craquer, puis Nintendo a endormi cette salle, a transformé ses dirigeants en clowns et a préféré faire un podcast pour montrer ses nouveautés. Histoire d’éviter les toussotements gênés des journalistes. Et parfois, quand Nintendo ne croit pas en son produit, il envoie une photo instagram sur twitter. Et c’est ainsi que le monde découvre la nouvelle console portable, la 2DS.

… Ah ! On m’annonce que c’est une nouvelle version de la 3DS. Celui qui donne les noms ne s’est toujours pas fait virer à ce que je vois ! Donc la 2DS est une 3DS sans 3D lisant les jeux 3DS. Vous me suivez ? Bien, parce que je sens que les parents vont galérer à Noël.

ss (2013-08-28 at 09.47.23)

Son mono, un seul écran divisé en deux, monobloc, pas de 3D et 20€ moins cher que la 3DS. Cette version light est surement là pour piquer des parts de marché à VTech (ou alors pour rentabiliser la catastrophe WiiU qui baisse, au passage, de 50€). On se moque donc ce truc ressemblant à une tranche de fromage, aussi ergonomique que la mablette WiiU et aussi grande qu’une 3DS  dépliée. Le tout construit dans une plastique bien cheapos avec un super son en … mono, en MONO !!! A l’heure des kits 10.1, Nintendo retourne à l’ère Gameboy.
Passant vite fait sur l’intérêt de n’avoir mis qu’un seul écran et attardons-nous sur l’absence de 3D, pourtant argument de vente de la 3DS.

C'est les Daltons!

C’est les Daltons!

En effet la 3D sans lunettes était une révolution et à l’heure actuelle elle n’est toujours pas disponible dans les cinémas et les télés preuve que Nintendo était un précurseur en la matière. Seulement voilà, passé le moment de la découverte et les cinématiques des jeux, le joueur lambda aura tôt fait de désactiver la chose. La 3D a tendance à facilement sauter si on a le malheur de bouger la tête (l’effet est cependant moins présent sur XL). Néanmoins cette feature est utile dans certains jeux comme Super Mario 3D Land ou le prochain Zelda Between Worlds, la 3D permettant d’avoir un point de vue différent de l’action.
Mais sur 2DS, cela est absent. Pourquoi ? Parce que Nintendo a totalement foiré son marketing de la 3DS, les parents ne voyant là qu’une nouvelle DS. Et surtout la 3D abime les yeux des jeunes enfants puisque ceux-ci doivent s’adapter ce que peut donner mal au crâne ainsi que des nausées. Alors oui l’effet 3D est désactivable et il existe un contrôle parental mais ça la ménagère de plus de 50 ans l’ignore, elle ne voit qu’un objet dangereux pour son enfant.

BS1feA2IgAAIEeV

Coté prise en main et qualité justement, la console s’en sort très bien, ça reste un peu jouet mais selon les journalistes l’ayant testé et comme le montre Trunks de Gamekult, l’ergonomie est bonne et surtout la paume repose sur la console pour plus de confort. La console est plus lourde qu’une 3DS normale mais ses gâchettes sont bien plus grandes. Ça c’est pas plus mal les grandes gâchettes permettent de gagner en rapidité ! Cette console a l’air de plaire aux gosses en tout cas !

Donc la cible de la 2DS est clairement les jeunes enfants, ceux-là mêmes qui baveront devant Pokemon X et Y dans une poignée de semaine. Ceux-là mêmes qui recevront une 2DS sous le sapin car moins cher et ceux-là mêmes qui galèreront à appuyer sur les gachettes L et R situées anormalement hautes. Ces mêmes gosses qui ne pourront pas mettre leur 2DS dans leur poche pour pouvoir y jouer en classe (oui je jouais à la gameboy color en cours de CM2).

Bref je reste aussi sceptique envers cette 2DS que je l’étais lors de l’annonce de la PSP Go ! Une console batarde qui s’adresse à un public de niche et pas si bien placé que ça d’un point de vu prix. Cependant cette console permettra de renflouer les caisses de Nintendo (et les coûts de la WiiU) et si un pack avec Pokemon ou Smash Bros sort alors la console se vendra bien. Clairement cette console n’est pas pour les gamers mais ça reste une régression de la part de Big N!

The Xbox One console, front view. 

XBox One, la première des dernières

Xbo

Oui Sony avait fait une bonne conférence d’annonce de sa PS4, rassurant ainsi investisseurs, développeurs et joueurs. Mais on en sortait avec un gout de trop peu et on se demandait où était la console. Non parce que le joueur aime savoir si il devra planquer la console ou non.

Et alors que Sony apprends encore à utiliser les logiciels de montage pour pouvoir nous montrer une photo non censurée (c’est des japonais en même temps), Microsoft construit un amphithéâtre pour montrer sa machine. C’est d’ailleurs la première chose qu’ils ont fait !

 

Non devons vendre des Kinect

Non devons vendre des Kinect

Pour le reste c’est une PS4 en plus cheap, 8 cœurs, 8Go de RAM DDR3 (donc moins rapide), 500Go, surement la même puce graphique datant d’il y a un an et demi et surtout un nouveau Kinect. Bref rien de nouveau sous le soleil des abysses. Surtout qu’ils nous ont bien gavé avec Kinect, pourtant on s’en tape, 1/3 des joueurs n’ont même pas assez de place pour pouvoir l’utiliser. Super on va pouvoir utiliser sa console à la voix, typiquement le truc que t’essaie une fois avant de l’oublier totalement. Console all-in-one, télé, vod, séries, bla-bla… On s’en tape en France on n’a pas la connexion internet pour ça de toute manière.

Non mais Halo quoi ! Voilà Steven Spielberg qui reprend la saga Halo pour en faire une série télé et un film. L’attrait de l’argent facile sans doute. Mais après avoir vu le désastre de Terra Nova (de Spielberg justement) et Falling Skies qui a presque disparu de la circulation on ne peut qu’avoir peur de l’adaptation en série des aventures de Master Chief.

Où sont les dinosaures?

Où sont les dinosaures?

Donc on nous a gavait jusqu’à la moelle avec les supers fonctionnalités de la Freebox Revolution… Pardon Xbox One puisque décidément Microsoft ne sait pas compter (ou a oublié la Xbox première du nom). Et on nous a parlé de sport, oui de sport durant trois plombes avec du NBA Live 14, du FIFA 14, du Madden 14 et tous les trucs de EA Sport qui, y parait, ont une IA de malade.

IA qu’ils devraient plutôt mettre dans les rares jeux gamers annoncés, j’ai nommé Forza 5, Quantum Break et Call of Duty Ghosts. Forza 5 est toujours aussi beau, enfin je crois car ce n’était qu’une cinématique. Tout comme pour Quantum Break, le jeu de Remedy, c’est l’histoire d’une fillette qui fait sa crise d’adolescente et bim ! Michael Bay apparaît  Au lieu de lire les scénarios de David Cage ils devraient plutôt réembaucher Alan Wake mais ce n’est que mon avis.

Journalisme total!

Oui l’article est aussi vide que la conférence puisque celle-ci s’adressait plus au public américain (quoique les applaudissements étant enregistrés je pense qu’ils s’en foutaient) il fallait donc faire du patriotisme et finir sur la licence de la mort qui va faire vendre des machines par cartouches de 60. Call of Duty.

Call of doggy modern wafwafJ’attendais cette conférence pour enfin arrêter de troller sur Call of Duty, en espérant très fort qu’ils allaient vraiment faire des jeux dignes de la PS3/360  et non des vieux portages du Quake Engine gonflé aux hormones transgéniques. Preuve ultime de l’incompétence des développeurs. Et qu’on ne vienne pas me dire que vous recherchez avant tout de la fluidité, pour cela il faut des serveurs dédiés et non des joueurs hébergeant les parties de Call of Doggy
Donc après nous avoir montré des développeurs heureux et des modèles 3D tout en s’auto-congratulant avec moult « your community is awesome » et « this is the most beautiful CoD ever », les voici en train de nous vanter les mérites d’un nouveau moteur graphique. Enfin je crois puisque les modèles 3D ressemblent à des vieux trucs de 2008 et on n’en a rien à foutre des textures de poils. Sérieusement les gars vous venez vraiment de nous parler des poils d’un clébard lisse comme pas possible et aussi expressif qu’un poisson mort. C’est donc ça la nouveauté ultra top que vous nous sortez pour CoD Jesaispascombien.

J’aime manger toujours la même chose!

Le trailer ne vaut pas mieux, on dirait un vieux truc flou pour un fps au rabais jouant sur l’américanisme primaire pour vendre quelques boites. Le tout avec un toutou tout juste bon à récupérer les grenades et à géner votre champ de vision. Et quel sera son intérêt online? Des batailles de clebs à la Pokemon? Vive Call of Doggy et 30 Millions d’Ennemis. C’est donc ça la next-gen. C’est donc ça l’argument massue de Microsoft, un cod pourri, du social, du motion gaming et une Freebox Revolution.

Image de prévisualisation YouTube Le trailer m’a fait penser à ça!

[pullquote align="right" textalign="right" width="45%"]On second hand games: you buy disc, it installs, you play from HD. Sell disc, it installs to new console and deactivates your install.[/pullquote] Pour finir en beauté, on apprends que la Xbox One ne lira pas les jeux 360 et sombrera dans la mode du pass online car il sera obligatoire d’installer son jeu sur le disque dur intégré, empêchant ainsi tout prêt du jeu puisque celui-ci sera lié à la console (j’imagine pas les merdes en cas de mort de la machine). C’est sur Microsoft a tout compris… de travers ! 500 Go c’est ridicule, on fera rentrer 10 ou 20 jeux maximum et basta. Je pensais que les constructeurs ferait preuve d’innovations alors qu’ils veulent juste rentabiliser les motion-controllers qui leurs ont coutés les yeux de la tête.