«

»

mar 27 2014

Imprimer ceci Article

2048 minutes de réflexion

 

2014 est marqué par l’essort des jeux simples, de Candy Crush à Flappy Bird, les gens deviennent addict au gameplay simpliste. Et pour ma part c’est 2048. Un puzzle game similaire à Threes et se basant sur les puissances de 2.

Le but est simple : atteindre le nombre 2 048 en partant de 2. Pour cela, il faut additionner les chiffres similaires, 2 + 2, puis 4 + 4…, en fusionnant les cases. En pratique, on déplace le bloc de chiffres à partir des flèches du clavier. Chaque déplacement fait apparaître un nouveau chiffre 2 dans la grille (enfin parfois c’est un 4).
Pas besoin d’être un génie pour saisir le concept, et contrairement à ce qu’on pourrait penser les nouveaux blocs ne spawnent pas de façon aléatoires, ils sont régis par vos 2 derniers mouvements.

2048

2048 est aussi simple que addictif

Bref 2048 est simple et pourtant sur les 7.4 millions de joueurs et la centaine de million de parties, seuls 1% ont réussi à finir le jeu et atteindre un bloc de 2048. Pour ma part j’ai fini une bonne quinzaine de fois le jeu sous plusieurs formes (il existe en effet des variantes comme DBZ2048, DOGE2048 ou le très déconcentrant BOOBS2048). Aussi étonnant que cela puisse paraître Gabriele Cirulli, développeur italien de 20 ans, n’a jamais fini le jeu.

J’ai d’ailleurs pris contact par mail avec lui, il est plutôt gentil, un vrai techos qui voyait cela comme un défi, il a développé le jeu en moins d’un weekend. L’argent et la célébrité ne l’intéresse pas, comme il dit ce n’est qu’un effet de mode. De plus l’idée ne vient pas de lui. (le dev de Flappy Bird devrait en prendre de la graine).

5QQVqa2

Forcément nombreux sont les opportunistes, et on voit fleurir un grand nombre d’applis mobiles. Gabriele Cirulli se désole de ses profiteurs surfant sur la vague. D’autant que ces applications mal codées sont bourrées de publicités. Sans compter le fait qu’un grand nombre de personnes pensent que le jeu est à l’origine un jeu téléphone.

Alors pourquoi un truc aussi simple marche ? Car de la frustration né le plaisir, le fameux « Encore une, j’y étais presque ! » Mais le vrai joueur de 2048 essaiera de comprendre le mécanisme, toujours garder les gros chiffres au même endroit par exemple. 2048 est aussi simple que addictif, chaque partie dure aussi longtemps que Metal Gear Solid Ground Zero, demande plus de concentration que Titanfall et s’avère plus frustrant que Dark Souls 2.  Ouais en tant que gamer j’ai honte de perdre ma journée là-dessus !

 

Et vous combien avez-vous fait à 2048 ? l’avez-vous fini ? 

Lien Permanent pour cet article : http://www.pocket-collection.fr/2048-minutes-de-reflexion/

2 comments

  1. magemo

    LA première fois que j’ai vu ce jeu je me suis dit que je tomberai pas dans le panneau mais une fois l’appli installée, il suffit de lancer une partie et on se bloque au moins 20 minutes de sa journée.

  2. Manal

    Très addictif ! A ne surtout pas ouvrir dans son bureau ;p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>